Les Acryliques 

Pour retourner dans la boutique en ligne, cliquez ici.

Les couleurs acryliques

Dans la longue histoire des matériaux artistiques, les couleurs acryliques font figure de "petits nouveaux". Les couleurs à l'huile datent du quinzième siècle. La détrempe a été créée il y a plusieurs milliers d'années. Quant à l'aquarelle, elle a été créée par un homme de Cro-Magnon visionnaire qui a développé un modèle de base de peinture toujours utilisé aujourd'hui, à savoir l'association d'un pigment (colorant naturel), d'un véhicule (pour l'homme de Cro-Magnon, il s'agissait de salive) et d'un liant (graisse d'animal préhistorique).

Les acryliques ont d'abord été développées en tant que couleurs extra-fines à base d'essence au début du vingtième siècle. La première acrylique aqueuse (celle que nous utilisons aujourd'hui) a été développée et commercialisée en 1955. Elle a été baptisée "Liquitex"" (combinaison des termes de l'expression "texture liquide").

En observant la façon dont les artistes découvrent l'utilisation de nouveaux médiums, tels que la détrempe ou l'huile, on réalise que plusieurs décennies au moins sont nécessaires pour une compréhension approfondie de l'effet qu'une nouvelle couleur peut produire ou ne peut pas produire.

Ainsi, si on établit un parallèle avec l'historique des autres médiums, on peut en déduire que l'on se trouve encore au stade de l'apprentissage en ce qui concerne les couleurs acryliques.

Origine des acryliques

La résine acrylique est omniprésente: dans nos vêtements, nos voitures, nos moquettes et notre mobilier. Elle a démontré sa souples-se d'utilisation et sa stabilité. Lorsque la résistance de la résine acrylique a été mise à jour au début du vingtième siècle, il était évident qu'un avant-gardiste l'utiliserait tôt ou tard comme véhicule pour les couleurs extra-fines. Cet avant-gardiste fut Henry Levison. En 1933, Levison a créé Permanent Pigments, une société familiale spécialisée dans la fabrication de peintures à l'huile. Cette société est à l'origine d'un nombre impressionnant d'innovations: elle a été la première à tester la tenue à la lumière de la peinture et à délivrer l'identification des pigments et la tenue à la lumière sur les étiquettes des produits. Levison a introduit les premières normes de qualité s'appliquant aux couleurs extra-fines.

D'autres artistes ont expérimenté les résines acryliques dans un système à base d'essences, mais Levison a su reconnaître la valeur inestimable d'une véritable couleur à viscosité réel-le, broyée avec du pigment fin, qui épargnait aux artistes les risques et les inconvénients des essences. En 1955, Levison a créé Liquitex®, la première peinture acrylique à l'eau destinée aux artistes. Au même moment, il a également présenté des médiums acryliques à l'eau, du vernis, du gesso et du mortier de structure. Liquitex® représentait le premier système complet de couleurs extra-fines réellement nouveau depuis l'apparition des huiles près de 500 ans auparavant.

Une autre série d'innovations s'en est suivie. En 1963, la première acrylique de viscosité réelle, d'une consistance similaire celle des huiles. En 1965, le premier programme de démonstration et de conférence, dans le cadre duquel les artistes ont présenté à des étudiants les propriétés des peintures et des couleurs. En 1967, le premier vernis acrylique provisoire (réversible). En 1970, la première machine capable de tester la tenue à la lumière des couleurs et en 1984, la première peinture dont l'étiquetage mentionnait les normes ASTM en termes de toxicité, de qualité et de tenue à la lumière.

Cette liste d'innovations s'étend jusqu'au 21ème siècle. Au cours des décennies, Liquitex® a été le premier fabricant à proposer aux artistes du monde entier un nombre incalculable de produits. Liquitex® a également introduit les premiers programmes de formation et d'in-formation visant à développer les connaissances des artistes sur les propriétés des couleurs acryliques. Les membres de Liquitex® s'engagent très sérieusement à offrir aux artistes de nouvelles opportunités d'expression.

Propriétés des acryliques

Il est probablement plus facile de répertorier les effets que l'acrylique ne produit pas plutôt que ceux qu'elle produit. Sans aucun doute, il s'agit du système de couleurs le plus souple au monde. Tandis que la réussite et la stabilité de l'huile et de l'aquarelle nécessitent une sélection rigoureuse des surfaces et techniques, quelques directives d'utilisation des acryliques permettent d'obtenir le résultat visuel ou sculptural souhaité sur presque tous les supports. Elles peuvent s'utiliser sur de la toile, du papier, du tissu, du cuir, du métal et du bois. Associées aux additifs appropriés, elles permettent d'effectuer des décorations historiques telles que les marbrures, d'utiliser des techniques récentes sur des surfaces étendues ou de travailler sur des surfaces non poreuses telles que le verre ou le carreau. Les acryliques peuvent être travaillées au pinceau, à la truelle ou à l'aérosol. Elles peuvent être coulées, projetées, grattées ou ciselées. En quelques mots, les acryliques associées à l'additif ou au médium approprié vous permettent d'exprimer librement votre créativité. Cette grande souplesse d'utilisation des acryliques est principalement due à trois caractéristiques essentielles :

1. Adhérence. Elles adhèrent à presque toutes les surfaces.

2. Souplesse. Lorsqu'elles sèchent et vieillis-sent, les acryliques ont tendance à rester plus souples que les huiles, ce qui permet de les utiliser sans risque de craquellement sur une grande diversité de surfaces.

3. Adaptabilité. La chimie moderne permet de nombreuses adaptations et modifications des propriétés des acryliques. De quelle façon ? Pour le peintre, il suffit de choisir la bonne couleur et de l'associer au médium ou à l'additif approprié. Pournous, il suffit de faire intervenir la chimie. II est toutefois important que vous soyez conscients de l'aspect chimique du processus. Pour vous aider à mieux comprendre les acryliques, nous allons nous intéresser à certains mécanismes de la peinture.

Mécanismes des acryliques

Comme nous l'avons indiqué dans la présentation des acryliques, les couleurs extra-fines sont constituées de trois éléments de base: le pigment (pour la couleur), un véhicule (pour placer la peinture

sur la surface) et un liant (pour associer tous les éléments). Dans le cas des couleurs à l'huile, les rôles du véhicule et du liant sont assurés par l'huile de lin et l'huile de carthame. Dans le cas des aquarelles, le véhicule est une association de gomme arabique et d'eau ajoutée par le peintre tandis que le liant est une gomme associée à la couche supérieure absorbante du papier.

En ce qui concerne les acryliques, le véhicule est une association d'eau et de polymère acrylique. Le liant est constitué de polymère acrylique sans eau. Les tenants et aboutissants de la chimie des polymères peuvent s'avérer extrêmement complexes, mais les bases sont relativement simples. La connaissance de ces bases vous aide à optimiser l'utilisation de la couleur.

Avant toute chose, voici quelques définitions:

  • Le mélange d'eau et de polymère produit une "émulsion". Une émulsion est un mélange stable d'éléments qui, en principe, ne peuvent pas être associés entre eux, tels que l'huile et l'eau. Vous pouvez mélanger de l'huile et de l'eau et les agiter, ils finiront toujours par se séparer. Ce cas de figure se produit également lorsque vous ajoutez de l'eau à du polymère acrylique pur. Comment les chimistes parviennent-ils donc à maintenir l'eau dans un mélange stable avec de l'acrylique ? En ajoutant d'autres substances qui jouent un rôle de conseillers matrimoniaux chimiques (on parle "d'émulsifiants chimiques") et maintiennent une harmonie entre l'eau et l'acrylique. Jusqu'à ce que l'eau décide de rompre cette harmonie. Nous approfondirons cette notion ultérieurement.
  • Un "polymère" est une longue chaîne chimique constituée de molécules plus petites, souvent identiques. Il constitue en quelque sorte un assemblage (souvent très long) de wagons. Lorsque le train est constitué, il dispose d'une force et d'une stabilité accrues lorsqu'il s'accroche à une structure étroitement ordonnée. La couche picturale acrylique finale est constituée d'une structure polymérique stable qui maintient le pigment en place.

Comment cette structure stable est-elle réalisée ? Voici ce qui se produit lorsque le pigment, l'eau et l'acrylique sont transformés en une couche picturale extrêmement solide qui résiste au temps :

  • La peinture acrylique issue d'un tube ou d'un pot est une dispersion correcte-ment équilibrée de pigment dans une émulsion de polymère acrylique et d'eau. L'eau permet de maintenir l'émulsion dans un état liquide et d'éviter le rapprochement des particules de polymère acrylique.
  • Lorsque l'eau s'évapore ou est absorbée par le support à peindre, les particules de polymère acrylique entrent en contact et fusionnent.
  • Les particules de polymère s'organisent en une structure hexagonale stable qui maintient le pigment en place: la couche picturale est stable.

Additifs et médiums

Les additifs et les médiums sont deux choses différentes. L'additif modifie les "mécanismes chimiques internes" de la couche picturale. Le médium modifie les propriétés de la peinture et contient un liant à base de résine pour une meilleure stabilité. Les additifs doivent être utilisés avec modération, dans les quantités nécessaires pour produire l'effet recherché. Les médiums, qui maintiennent ou améliorent la stabilité de la couche picturale, peuvent être utilisés à volonté.

Pourquoi les acryliques sont-elles si souples d'utilisation ?

C'est à la chimie moderne que les acryliques doivent leur polyvalence. L'utilisation de différents additifs ou médiums permet de manipuler, pratiquement sans limites, l'émulsion d'acrylique et d'eau.

Par exemple, un additif peut être utilisé pour "assouplir" le polymère acrylique, en faisant glisser les particules les unes sur les autres. On obtient ainsi une couleur plus fluide, particulièrement adaptée pour les grandes touches de couleur dynamiques. Les couleurs acryliques de moyenne viscosité Liquitex® sont destinées à une application fluide en utilisation directe.

Le peintre peut parvenir au même résultat en ajoutant du Liquitex® Fluidifiant (Flow Aid®) aux peintures Haute Viscosité Liquitex® . L'ajout d'un autre additif (tel que le Liquitex Additif épaississant (Liquithick)) permet de réduire le glissement des particules de polymère acrylique. On obtient ainsi une cou-leur ou une pâte rigide à viscosité réelle. Dans ces deux exemples, la consistance de la couleur est modifiée par des moyens chimiques plutôt que par l'ajout de grandes quantités d'eau (essence) ou de médiums. Ceci est particulièrement important car, si l'artiste utilise un additif pour obtenir une couleur plus fluide, la concentration finale de pigment dans la peinture restera identique. Le pigment n'est pas appliqué en fines couches, comme dans le cas d'une dilution dans l'eau. En revanche, la modification par des moyens chimiques (comme les couleurs acryliques de moyenne viscosité Liquitex® ou via l'ajout de Flow Aid) ) permet à la couleur de conserver sa brillance et ses propriétés optiques et de mélange et assure sa stabilité grâce à une teneur suffisante en polymères.

Les médiums et les pâtes sont parfaitement adaptés pour la dilution de la couleur ou la modification de ses propriétés. Il contiennent en outre un liant à base de résine qui assure la stabilité de la couche picturale.

Comment obtient-on une couleur acrylique de qualité ?

Maintenant que vous avez pris connaissance du processus de formation de la couche picturale acrylique, il est important d'apprendre à distinguer une couleur de qualité supérieure d'une couleur de qualité moyenne. Le processus de création des acryliques de qualité supérieure est le suivant : Il convient tout d'abord d'utiliser des matières premières de qualité.

Il existe une grande diversité de résines acryliques. La résine appropriée doit présenter, entre autres, les caractéristiques suivantes :
  • La clarté, afin d'éviter toute interférence avec les caractéristiques optiques du pigment.
  • Une couche durable et souple après séchage.
  • Un temps de reprise, ou "d'humidité" supérieur.
  • Une plus grande facilité de mélange.
  • Moins de modifications des couleurs après séchage.
  • Moins collante après séchage.

L'autre composant essentiel est le pigment, qui est sélectionné selon des traditions séculaires associées à la science du 21ème siècle. Les pigments appropriés possèdent des propriétés individuelles qui ne peuvent pas être reproduites. L'opacité naturelle des cadmiums véritables, le pouvoir colorant unique de la phtalocyanine, le dégradé subtile des terres de sienne. On ne peut pas se satisfaire de la médiocrité. C'est pourquoi Liquitex® met son expérience et ses ressources au service des artistes, afin de leur offrir les meilleurs pigments.

Intervient ensuite la formulation,

processus qui consiste à déterminer le ratio pigment/acrylique approprié. L'équilibre est essentiel. Si la quantité de pigment n'est pas suffisante, la peinture perd ses pouvoirs couvrant, colorant et de mélange. Si elle est excessive, le polymère acrylique ne peut pas se fixer sur une couche stable. La solution idéale consiste à sélectionner le pigment approprié, dans une dispersion offrant des propriétés optiques optimales, tout en conservant suffisamment d'acrylique pour garantir la stabilité de la couche au séchage. Chaque couleur et chaque pigment sont uniques et nécessitent des formulations différentes pour assurer la stabilité et les propriétés idéales. Dans la mesure du possible, Liquitex® élabore des couleurs mono-pigmentaires afin de garantir des propriétés de mélange optimales.

La dernière étape est le broyage et le contrôle de la qualité.

Le broyage consiste à mélanger les ingrédients (le pigment et le polymère acrylique) dans une dispersion stable. Étant donné que toutes les couleurs nécessitent une formulation unique, le broyage est également différent pour chaque couleur. Une fois que la cou-leur a été broyée, un contrôle de qualité doit être réalisé pour garantir l'uniformité des lots en termes de couleur et de propriétés.

Tiré du "Livre des acryliques" de Liquitex


Nous sommes très heureux de vous accueillir dans la nouvelle version de notre site Internet, encore plus conviviale, pour que vous puissiez choisir vos produits « Beaux Arts » et les acheter en toute liberté.

Depuis 50 ans, notre métier est la couleur : pigments, peintures, terres colorantes, oxydes ... Ce site présente notre activité de grossiste « Beaux Arts » à Carcassonne et a été conçu pour vous permettre d'acheter en ligne à des prix si compétitifs qu'ils sont parmi les plus bas du marché.

Bonne promenade dans notre boutique de pages. P. Vaissière.